Navigation – Plan du site
Dedans, dehors et à travers les Balkans. Etudes de cas

Transylvanian Saxon Symbolic Geographies

Cristian Cercel
p. 83-101

Résumés

Dans la compréhension de soi saxonne de Transylvanie, des représentations des Balkans comme région non civilisée s’étendant de l’autre côté des Carpates ont circulé depuis longtemps, notamment au travers de productions littéraires. La perception de l’identité saxonne comme l’incarnation d’une culture supérieure et un symbole de civilisation est allée de pair avec une perception de l’Autre roumain ou valache comme ‘balkanique’, c’est-à-dire arriéré et non civilisé. En replaçant ces considérations dans un cadre théorique plus large, on pourrait parler de représentations orientalisantes, ou d’un cas spécifique d’‘orientalisme enchâssé’. Après 1918 toutefois, la Transylvanie et les territoires situés au-delà des Carpates furent réunis en un même Etat. Dans ce contexte, cet article s’interroge sur la façon dont les Balkans furent perçus dans la littérature saxonne transylvaine pertinente d’après 1918, de Meschendörfer à Schlattner, et sur les dimensions essentielles de la relation saxonne transylvaine à ce monde auquel les Saxons ne voulaient pas appartenir, mais avec lequel ils étaient désormais liés.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2016.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Transylvanian Saxons in Historical and Cultural Context
Research Question
Theoretical Framework
Transylvanian Saxon Symbolic Geographies
Kronstadt and the Black Church
The Carpathian Mountains as natural borders
Space, territory, cultural and geographical references
East and West
Conclusions
Acknowledgments  

Aperçu du début du texte

Introduction

Lying at the ‘crossroads of empires’ and peripherically related to several political and cultural centers, a typical feature of ethnic groups living in the shifting Central-Eastern part of the European continent, Transylvanian Saxons produced various identification discourses in the course of history. This article looks at Transylvanian Saxon self-identification from 1918 onwards, focusing on the related symbolic geographies and on the East-West divide this identification has been recurrently connected with, albeit in different ways. Its main sources are literary products, showing how mutations in Transylvanian Saxon identification discourses are mirrored therein.

Transylvanian Saxons in Historical and Cultural Context

In the 12th century, at the behest of the Magyar King Géza II, settlers from different German-speaking regions, such as the Mosel region, Flanders and Luxembourg were invited to Transylvania in order to colonize the presumably deserted territory newly conque...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Cristian Cercel, « Transylvanian Saxon Symbolic Geographies », Civilisations, 60-2 | 2012, 83-101.

Référence électronique

Cristian Cercel, « Transylvanian Saxon Symbolic Geographies », Civilisations [En ligne], 60-2 | 2012, mis en ligne le 27 juillet 2015, consulté le 29 juillet 2014. URL : http://civilisations.revues.org/3019 ; DOI : 10.4000/civilisations.3019

Haut de page

Auteur

Cristian Cercel

is Durham Doctoral Fellow at the University of Durham, within the School of Government and International Affairs.
[The Al-Qasimi Building, Elvet Hill Road, Durham DH1 3TU, United Kingdom – cristian.cercel@durham.ac.uk].

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page